Histoire

D'où vient le nom de Mérouana

              A cause de l'absence de documents, je me contente de vous rapporter les versions que j'ai recueillies auprès des anciens de la ville.

 

1ère version :

 

          Il parait que, lors de leur passage dans la contrée, les Beni Mérouane (Tribu arabe) l'ont dénommée Mérouana.

 

2ème version :

 

               Selon d'autres sources, le mot Mérouana est tiré de l'arabe " مروانا maroua-na" qui veut dire littéralement : "notre point de désaltération," allusion à un point d'eau quelle que soit sa nature : puits, source, cours d'eau,...

 

Remarques :

 

          D'une part,  bien que située dans une région authentiquement berbère, "Chaouia"(1) -pluriel de Chaoui- plus exactement, le nom de Mérouana semble avoir une origine arabe, comme il est signalé dans les différentes versions qui ont été recueillies. Cela parait illogique dans la mesure où tous les lieux alentours ont une dénomination berbère.

 

            D'autre part, elle parait plausible pour la raison suivante : Cette région a toujours été habitée par les Chaouia, une des tribus berbères qui ont été sédentarisées et arabisées. Or, le mot Chaouia vient de "شاة chet (prononcer chèt) qui signifie "mouton", d'où Chaouia veut dire "gardiens de moutons".

 

             Il est vrai que les Chaouia (اشوين Ichaouien en berbère) pratiquent l'élevage (ovins et caprins) et l'agriculture.

 

NB : Il faut signaler que le lieu dit Mérouana se trouve à 1,5 km au sud et sur les hauteurs qui surplombent l'emplacement actuel de la ville. C'était une concession appartenant à un colon du nom de MONICO (orthographe et prononciation incertaines) sur laquelle il a érigé un moulin hydraulique(2); concession achetée plus tard par le nommé BELAID Driss de la fraction des Hidoussa.

 

(1) Voir : Histoire du Maghreb Arabe d’Abdelhamid BENACHNHOU.

(2) Le moulin en question n'existe plus.

 

                                                                                     Mébrouk Hachou